La nouvelle constitution genevoise adoptée, « rien n’est perdu »

« James Fazy se retire définitivement de la politique. » C’est par une boutade paraphrasant Lionel Jospin que Pierre Gauthier a réagi à l’acceptation par le peuple de la nouvelle constitution genevoise. « Un texte aussi fondamental que celui d’une constitution devrait susciter l’enthousiasme et l’adhésion populaire. Or, il n’en est rien », juge le...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !

« James Fazy se retire définitivement de la politique. » C’est par une boutade paraphrasant Lionel Jospin que Pierre Gauthier a réagi à l’acceptation par le peuple de la nouvelle constitution genevoise. « Un texte aussi fondamental que celui d’une constitution devrait susciter l’enthousiasme et l’adhésion populaire. Or, il n’en est rien », juge le...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !