L’ex-« Roi du saucisson » paye au lance-pierres les employés de l’hôtel La Réserve

GENÈVE • Dans son palace de Bellevue, le Français Michel Reybier, avide de profits, ne daigne pas rémunérer les heures de travail supplémentaires.

Dans son palace de Bellevue, le Français Michel Reybier, avide de profits, ne daigne pas rémunérer les heures de travail supplémentaires. Michel Reybier est l’un des cinquante Français les plus riches domiciliés en Suisse. Avec une fortune d’un demi-milliard d’euros faite dans la malbouffe, l’ex-« Roi du saucisson » (groupe Aoste) s’est reconverti dans l’industrie...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !