Les revendications de No Expo éclipsées par le gaz et les flammes

Exposition universelle • En marge de l'inauguration de l'Expo 2015 de Milan, des violences ont éclaté au centre-ville lors du défilé du 1er Mai. Le collectif No Expo avait pourtant appelé à un défilé «joyeux», mais dans un esprit «lucide, furax, rebelle et populaire». Les actions des casseurs ternissent les revendications du collectif, qui ne fait que pointer de vrais dysfonctionnements dans la gestion de l'Expo.

En marge de l’inauguration de l’Expo 2015, des violences ont éclaté au centre-ville lors du défilé du 1er Mai. Le collectif No Expo de Milan avait pourtant appelé à un défilé «joyeux», mais dans un esprit «lucide, furax, rebelle et populaire». Il semble que les casseurs, apparemment venus de toute l’Europe, ont préféré passer de...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !