Opération mains propres en Roumanie

Roumanie• La mobilisation contre la corruption, incarnée par le premier ministre Sorin Grindeanu, témoigne de la montée en puissance d’une société civile forte dans ce pays, estime l’association citoyenne pour la transparence, Funky Citizens.

Selon le classement annuel de l’association Transparency international, la Roumanie se situe au 58ème rang du classement des pays les moins corrompus, juste derrière la Grèce, mais devant Oman. Lors des élections municipales de mars 2016, six des sept maires élus en 2012, dont Marian Vanghelie, élu dans le 5ème secteur de la capitale depuis...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !
Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page