L’intelligence artificielle est sexiste, raciste et homophobe

La chronique féministe• On savait déjà que les sources du savoir (dictionnaires, encyclopédies, manuels) sont sexistes, parce qu’elles sont le reflet de la société, et la plupart rédigées ou dirigées par des hommes. On le savait aussi de Wikipedia, dont plus de 87% des contributeurs sont des hommes. La question étant de comprendre, dans ce cas, pourquoi les femmes n’y participent pas davantage, puisque l’accès est ouvert à chacun-e, contrairement aux rédactions. Sans surprise, on apprend que l’intelligence artificielle n’est pas neutre non plus...

On savait déjà que les sources du savoir (dictionnaires, encyclopédies, manuels) sont sexistes, parce qu’elles sont le reflet de la société, et la plupart rédigées ou dirigées par des hommes. On le savait aussi de Wikipedia, dont plus de 87% des contributeurs sont des hommes. La question étant de comprendre, dans ce cas, pourquoi les...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !
Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page