Une stratégie énergétique pour l’avenir

Suisse• Les citoyens se prononceront le 21 mai sur le projet de Stratégie énergétique 2050 qui vise, dans un premier train de mesures échelonnées jusqu’en 2035, une réduction de la consommation d’énergie, le développement des énergies renouvelables et l’abandon de l’énergie nucléaire. Seule l’UDC s’y oppose.

Une fois n’est pas coutume, le paquet ficelé que proposent le Conseil fédéral et le Parlement ne vise pas une réduction unilatérale de la fiscalité des entreprises ou un démantèlement des retraites. Contre-projet indirect à l’initiative pour la sortie programmée du nucléaire des Verts, option rejetée par une courte majorité du peuple en novembre 2016,...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !
Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page