«Je me dis encore communiste»

Cinéma • Ancienne municipale de Renens, députée et conseillère nationale de la gauche de la gauche, Marianne Huguenin fait l’objet d’un portrait intime dans le cadre de la série Plans-Fixes, qui fête ses 40 ans.

En mai 1968, Marianne Huguenin se forge la conviction qu’il ne peut y avoir de mouvement social sans la présence des ouvriers et du peuple, aux côtés des étudiants ( ©Jean Mayerat).
C’est devant la Ferme des Tilleuls à Renens, bébé dont elle est particulièrement fière et qui vient d’être inauguré, que Marianne Huguenin apparaît de pied au début du documentaire de Plans-Fixes, pour expliquer la genèse de cette «maison de la culture» pour tous. La création et le lancement de ce nouvel espace dans un ancien...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !