“Un mouvement politique a besoin de culture et d’enthousiasme”

Norvège• Le parti de gauche radicale Rouge (Rødt) a fait son entrée au Parlement norvégien lors des élections de septembre dernier. Il a doublé son pourcentage de vote et passe à 2,39%. Rencontre avec sa présidente suppléante Marie Sneve Martinussen. (Propos recueillis par
Ellen Engelstad, paru dans Vorwärts).

«Le débat sur la question environnementale reste difficile dans une économie dépendante du pétrole», constate Marie Sneve Martinussen. (photo: André Løyning).
Votre parti est petit, mais il a obtenu pour la première fois un siège au Parlement norvégien. Pouvez-vous nous expliquer comment c’est arrivé? Marie Sneve Martinussen Cela n’a pas été une surprise car nous avons progressivement développé l’organisation de notre parti année après année. Le nombre de nos membres a doublé depuis 2013 et la...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !
Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page