violences contre les femmes, suite sans fin

La chronique féministe• Grâce à la déferlante des hashtags «MyWeinstein», «BalanceTonPorc» ou «Me too», les femmes deviennent solidaires des autres femmes et la société prend conscience de l’ampleur et de l’horreur du problème, qui touche tous les pays et tous les milieux

Je ne dirai jamais assez le contentement que j’ai éprouvé en observant l’onde de choc planétaire qu’a provoqué l’affaire Weinstein. Enfin, les femmes parlent, enfin, les femmes dénoncent ces salopards de harceleurs qui les prennent pour des proies. Jusqu’à présent, la question des violences contre les femmes semblait réservée au «marronnier» de la Journée internationale...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !
Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page