La grande Françoise Héritier n’est plus

La chronique féministe• L’ethnologue et féministe Françoise Héritier est décédée dans la nuit du 14 au 15 novembre. Elle avait écrit une trentaine d’ouvrages et reçu de nombreuses distinctions

On n’entendra plus sa voix, à la fois douce et ferme, les assertions révolutionnaires qu’elle exposait comme des évidences. Nous ne verrons plus son regard attentif, empathique, pénétrant auquel rien n’échappait. Nous sommes orphelins, surtout orphelines de cette grande dame qui a révolutionné l’ethnologie. Elle avait 84 ans mais semblait éternelle. Je connaissais son nom,...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !
Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page