Les deux grands partis au bord du déchirement

Allemagne • La CDU/CSU et les sociaux-démocrates, qui sont parvenus à s’accorder sur un nouveau contrat de gouvernement, sortent tous deux très affaiblis de l’opération. Sous pression, Martin Schulz vient d’ailleurs de démissionner de la présidence du SPD (par Bruno Odent, paru dans l’Humanité).

Après une très longue dernière nuit de tractations, les partis chrétien-démocrate (CDU) d’Angela Merkel, chrétien-social ba-varois (CSU) de Horst Seehofer et social-démocrate (SPD), alors dirigé par Martin Schulz, sont parvenus la semaine dernière à se mettre d’accord sur un nouveau contrat de gouvernement de grande coalition. La voie se dégage ainsi pour une nouvelle intronisation...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !