Les étudiants sont mobilisés

Formation • Les étudiants se sont mobilisés cette semaine à Lausanne et Genève. Une manifestation nationale de «révolte pour l'éducation» est prévue ce 24 mars à Berne.

Le 19 mars, le syndicat SUD Étudiant-e-s et Précaires a organisé deux occupations éphémères des locaux des Directions de l’Université de Lausanne (UNIL) et de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Sur le premier site, le syndicat a demandé le déblocage d’un un fonds de 50’000 francs pour les étudiants précaires et l’assouplissement des critères d’accès à ce Fonds social. A l’EPFL,le syndicat estudiantin a fait part de son opposition à la hausse des taxes de 500 francs prévue dans l’école.

Le 21 mars, la Conférence universitaire des associations d’étudiants (CUAE) a mené une action dans les locaux de l’Université de Genève afin de dénoncer la hausse des frais liés au cursus universitaire. D’autres actions se sont déroulées à Fribourg, Berne et Bâle. La mobilisation a servi de prélude à la manifestation nationale de «révolte pour l’éducation» du samedi 24 mars à Berne (Schützenmatte à 14 heures) autour d’une douzaine d’organisations d’étudiantes, politiques ou syndicales de toute la Suisse.