Le courage de celles qui portent plainte

La chronique féministe • Coup sur coup, deux témoignages m’ont glacé le sang. Celui d’une femme qui a porté plainte pour inégalité salariale, celui d’une autre pour agression sexuelle et viol contre Tariq Ramadan. Vivant dans un Etat de droit, on peut se dire que si l’on porte plainte, la justice va protéger la victime et rendre son verdict en toute indépendance. Eh bien non, même en Suisse ou en France, les choses ne se passent pas comme ça...

Coup sur coup, deux témoignages m’ont glacé le sang. Celui d’une femme qui a porté plainte pour inégalité salariale, celui d’une autre pour agression sexuelle et viol contre Tariq Ramadan. Vivant dans un Etat de droit, on peut se dire que si l’on porte plainte, la justice va protéger la victime et rendre son verdict...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !