A Lausanne, les taxis sont en colère contre Uber

Vaud • A Lausanne, les chauffeurs de taxis sont remontés contre le géant Uber.

(Photo: Christophe Grand)

Une centaine de chauffeurs de taxi a manifesté vendredi dernier sous les fenêtres de l’administration communale lausannoise, contre la concurrence de l’américain Uber qu’ils jugent déloyale. Ils étaient plus particulièrement venus, avec le syndicat UNIA, pour dénoncer les dernières modifications du règlement intercommunal sur les taxis (RTT), qui ont reconnu Uber comme une centrale d’appels. «Nous demandons au municipal d’être à la hauteur et de prendre ses responsabilités. Il est au service des citoyens, pas des multinationales», a lancé au micro un chauffeur indigné.

Les chauffeurs de taxi avaient déjà manifesté début mai sur la place de la Riponne. «Uber, c’est un des cas de dumping salarial et social les plus importants de l’histoire de la Suisse», avait alors déclaré Roman Künzler, d’Unia, à la RTS. La décision de reconnaître la société comme centrale d’appels est «loin d’être réfléchie», avait-il regretté.