Les armes à feu provoquent fascination et aversion

Expo • Le Mudac à Lausanne présente une exposition de caractère à la fois artistique et sociétal

Dans une salle du Mudac, on peut «admirer» My First Rifle, de couleur rose bonbon, conçu pour «la jeunesse américaine. An Sofie Kesteleyn
Le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (Mudac), à Lausanne, propose régulièrement des expositions thématiques autour de sujets de société, afin de susciter la réflexion. Ligne de mire s’inscrit dans cette volonté. Les armes à feu ne laissent pas indifférent: elles provoquent à la fois une fascination morbide et une profonde aversion. Les différents...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !