Les compositions en apesanteur de Haco

Musique • En concert à la Cave 12 de Genève, la possible «Björk japonaise» a délié des paysages ambient et contemplatifs pop d’une sidérante inventivité. Entre zénitude et sourde inquiétude.

C’est comme si mon chant se déployait à travers un paysage saturé de brume», explique l’artiste japonaise, qui échantillonne sa voix parfois nonchalante au fil de sa performance. Photo: Marion Innocenzi
La chanteuse et artiste électroacoustique Haco a su tricoter sa foisonnante créativité à tous les grands embrayeurs de la scène d’expérimentations acoustiques, du Japon à New-York. Elle fut ainsi, à Tokyo, dans les années 80, à l’origine de la formation pop avant-gardiste After Dinner, essai de fusion entre des musiques traditionnelles nippones, le post punk,...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !