Nuits de Chine inattendues à Chengdu

PHOTO • Photographe officiel pour la Municipalité de Chengdu, Feng Li portraiture aussi une faune urbaine incongrue. Entre étrangeté et autopsie de désarrois, ses clichés sont exposés sans problèmes en Chine.

Série "Nuit blanche" de Feng Li. Ou l'inhabituel photographié au flash dans le quotidien chinois.
Né en 1971, Feng Li a le physique banal d’un quarantenaire et photographe officiel du bureau de la propagande de la province de Sichuan. Son travail officiel ? Mettre en valeur l’attractivité et le développement économique d’une région marquée par un terrible tremblement de terre. Le 12 mai 2008, un séisme d’une magnitude de 7,9 sur...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !