Genève: Grève des maçons en octobre

Genève • N’en jetez plus! En négociation avec la Société suisse des entrepreneurs (SSE) depuis plus d’un an , les syndicats SIT, Syna et Unia ont décidé de montrer les dents

N’en jetez plus! En négociation avec la Société suisse des entrepreneurs (SSE) depuis plus d’un an sur la nouvelle convention nationale ainsi que sur la garantie de la retraite à 60 ans, les syndicats SIT, Syna et Unia ont décidé de montrer les dents. A Genève, ils ont organisé le 4 septembre une mobilisation devant tous les dépôts des principales entreprises du canton, fumigènes à la main. A cette occasion, ils ont dénoncé tant les menaces d’augmentation des horaires, avec 300 heures supplémentaires à la clef au niveau national que l’explosion du travail temporaire dans le canton, avec plus de 50% des travailleurs sur de nombreux chantiers ou la précarisation des travailleurs âgés, licenciés et repris comme temporaires. La sous-traitance «massive et crapuleuse, qui fait le nid du dumping, voire de la traite humaine» dans le secteur a aussi été vilipendée.

93% des salariés ont approuvé le principe d’une grève

Face aux fins de non-recevoir des patrons, les syndicats vont faire monter les enchères et s’apprêtent à lancer en octobre un mouvement de grève générale. Le principe en a déjà été voté en août par une majorité de 93% des salariés. A Genève, celle-ci devrait débuter le mardi 16 octobre à 6h30 à la Place des 22 Cantons.