Le Fauve qui laissait éclater les couleurs

Expo • Une splendide exposition est consacrée par la Fondation de l’Hermitage à Henri Manguin, peintre français inscrit dans le courant du fauvisme du début du XXe siècle.

Nu sous les arbres, Jeanne, 1905. ProLitteris, Zurich
Henri Manguin (1874-1949) passe parfois pour un «second couteau» parmi les Fauves. Son nom est un peu éclipsé par ceux de Matisse, Braque, Marquer, Dufy, Derain ou encore Vlaminck. Réputation injuste. Le visiteur de la remarquable exposition de l’Hermitage s’en convaincra. On en sort littéralement ravi. Manguin a très vite adhéré au Fauvisme. Rappelons que...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !