Paul Graham: la rue américaine redécouverte

Expo • Marqué par la photographie sociale britannique et les coloristes américains (dont Stephen Shore), l’Anglais a inventé son propre langage visuel pour devenir une référence de la photo contemporaine

Paul graham, La nouvelle-orléans, Série Un Scintillement de possibilité, 2003-2006. Paul Graham
Les images du Britannique né en 1956 Paul Graham composent l’exposition La Blancheur de la baleine, un titre inspiré du roman d’Hermann Melville, Moby Dick, réunissant des séries photo produites de 1998 à 2011. Pour en saisir une part des origines, pourquoi ne pas revenir au travail Les Américains du photographe suisse Robert Frank qui...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !