Vevey ville de culture depuis trois siècles!

Livres • Trois ouvrages parus cette année mettent en valeur la riche vie artistique, musicale et littéraire de la Riviera vaudoise.

Le palace de Caux se retrouvera en faillite durant la crise économique de 1930. (DP)

Le premier de ces ouvrages, Entre Arts & Lettres. Trois siècles de rayonnement culturel autour de Vevey et de Montreux, est une véritable «bible» de plus de 500 pages ! On en appréciera d’abord la très riche illustration. Puis on se lancera dans sa lecture, soit de bout en bout, soit en privilégiant tel ou tel chapitre. La rédaction est l’œuvre de trois historiens et d’une historienne, chacun-e œuvrant dans son domaine particulier. Pourtant, le texte présente une belle unité de style. Le récit se décline par siècles, du 18e au 21e, un espace étant à chaque fois consacré à la musique, à la littérature et à la peinture. Mais sans oublier le contexte économique, le tourisme, l’architecture, le théâtre, l’édition, et j’en passe…

Si Vevey et Montreux – deux localités relativement modestes par leur nombre d’habitants – bénéficient certes de magnifiques paysages, elles se sont fait connaître aussi par leur intense vie culturelle. Tout commence au Siècle des Lumières. Vevey, carrefour de routes et centre viticole, est sujette de Berne depuis 1536. C’est déjà une ville d’imprimeurs, avec notamment le fameux Messager boiteux. Mais sa célébrité, la région l’acquiert grâce à la Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau, un best-seller dans toute l’Europe! Les jeunes nobles, dans leur Grand Tour qui les mène en Italie, s’arrêtent à Vevey, espérant y retrouver le personnage de Julie, l’héroïne du roman. Sur le plan pictural, c’est l’époque des petits-maîtres helvétiques, qui peignent des paysages romantiques et une paysannerie idéalisée.

Une ville de musique, peinture et images

Avec le 19e siècle naît véritablement le tourisme, favorisé par les nouveaux bateaux à vapeur. Lord Byron écrit son célèbre Prisonnier de Chillon, qui relate l’emprisonnement du Genevois Bonivard dans les geôles du château savoyard. Ce siècle voit aussi les débuts de l’industrie chocolatière. En 1888, le premier tramway électrique de Suisse relie Vevey à Chillon. Et c’est l’époque de la construction des grands hôtels.

En ce 19e siècle, Montreux, la ville voisine, change complètement d’aspect. Elle se hérisse d’hôtels. Ils hébergent princes russes et nababs, mais aussi des écrivains tels Théophile Gautier ou Fédor Dostoïevski, des exilés à l’époque du Second Empire puis après l’écrasement de la Commune de Paris. Gustave Courbet vivra ses dernières années à La Tour-de-Peilz. Les musiciens s’éprennent de la Riviera: Schumann, Tchaïkovsky, Wagner… La région connaît son apogée touristique pendant la «Belle Epoque» (1890-1914). La construction de la ligne Montreux-Oberland bernois (MOB) y contribue. Mais la Première Guerre mondiale puis la Crise économique des années 1930 vont porter au tourisme un coup terrible, conduisant par exemple à la faillite du Palace de Caux.

Quant au 20e siècle, il s’affirme d’abord comme un siècle musical. Ernest Ansermet dirige à Montreux et y côtoie Stravinsky. Sans oublier la lumineuse figure de la pianiste Clara Haskil. Notons que le livre ne se cantonne pas à la «grande musique» : il parle aussi des fanfares, des chœurs, de la musique populaire.

Au 20e siècle, la peinture amorce son tournant vers la modernité, notamment avec Ferdinand Hodler. Il en va de même pour l’architecture. Trois exemples: la villa Le Lac de Le Corbusier, la piscine de Corseaux-Plage (1929), la Maison du Peuple de Vevey. Et autour de 1960, le bâtiment Nestlé conçu par l’architecte Jean Tschumi, édifice resté emblématique de Vevey. On assiste aussi au 20e siècle à une floraison littéraire, soit d’auteurs du cru, soit d’étrangers établis sur la Riviera: Romain Rolland, Graham Greene, Vladimir Nabokov …et à la Libération de la France, un groupe plus nauséabond d’écrivains collaborateurs et antisémites, qui vaudront à Vevey l’appellation éphémère de «Vichy-sur-Léman».

Enfin, ce monumental ouvrage ne craint pas de présenter les réalisations les plus contemporaines – arts «alternatifs», Festival Images de Vevey – dont on ne sait pas encore si elles survivront dans la mémoire collective. On peut souhaiter que des travaux similaires soient consacrés à d’autres localités suisses qui se sont illustrées par leur rayonnement culturel.

Un florilège de textes littéraires

Autre gros ouvrage, Vevey et Lavaux vus par les écrivains, qui constitue une belle anthologie. Seul bémol: chaque auteur est présenté dans une brève biographie, certes utile, mais ces textes ont été rédigés à la va-vite et comportent des erreurs, des contresens, des approximations, des omissions. En revanche, on appréciera les dessins-caricatures qui représentent chacun des auteurs cités. Remarquons qu’une place a été réservée à des personnalités qui ne se sont pas fait connaître par la littérature, tels Courbet ou Charlie Chaplin. Quant aux écrivains, ils sont si nombreux qu’on ne saurait tous les citer ici! La littérature romantique exalte volontiers le «charmant pays de Vaud» et son «bon peuple». Alexandre Herzen note que Montreux est devenue une véritable colonie russe. Théophile Gautier, Maurice Denuzière et Charles Apothéloz parlent bien de la Fête des Vignerons, «grand-messe païenne» qui fait vibrer Vevey à chaque génération. Mais les auteurs ne sont pas tous laudateurs. Dostoïevski dénonce l’avidité des habitants et …leur saleté. Beau poème d’Albert Urfer, le compagnon du chansonnier Gilles, rempli de nostalgie envers le Vevey de sa jeunesse. Une série de textes évoquent le lac Léman. Ce n’est là qu’un aperçu du contenu de ce riche recueil.

Enfin un troisième livre vient de paraître. Il est consacré au Théâtre de Vevey, inauguré en 1868 et appelé aujourd’hui Le Reflet. Au cours de son histoire, on y a joué des œuvres dramatiques, mais aussi des opéras et opérettes, ainsi que des concerts. Il a largement contribué à la richesse de la vie culturelle dans la Riviera vaudoise.

 

 

Entre Arts & Lettres. Trois siècles de rayonnement culturel autour de Vevey et de Montreux, Gollion, Infolio, 2018, 518 p.
Vevey et Lavaux vus par les écrivains, Vevey, L’Aire, 2018, 471 p.
Histoire d’un théâtre. Du Théâtre de Vevey au Reflet, 150 ans d’histoire, Vevey, L’Aire, 2018