Barazzone dans le collimateur de tous

Genève • Entre son voyage «privé» à Abu Dhabi et ses notes de frais outrancières, le conseiller national PDC et conseiller administratif en Ville de Genève Guillaume Barazzone est sous le feu de la critique.

La semaine dernière, la Cour des comptes genevoise a déclenché une tempête. S’intéressant à la problématique de la prise en charge des frais professionnels de l’exécutif de la Ville de Genève en 2017, l’organe de vérification des comptes publics a dressé un bilan négatif de la situation. «La Ville de Genève n’a pas défini de...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !