L’agriculture sauce OMC est peu comestible

Suisse • Au lendemain du refus de l’initiative sur les vaches à cornes, nous avons rencontré André Müller, producteur de lait au Mont-sur Lausanne et membre d’Uniterre, pour parler de l’avenir de l’agriculture.

«Johann Schneider-Ammann va partir du Conseil fédéral, mais avec sa probable remplaçante, Karin Keller-Sutter, la situation va encore empirer pour les paysans», lance André Müller. Producteur de lait au Mont sur Lausanne, propriétaire de 15 hectares familiaux et de 14 vaches, l’homme, qui affiche joyeusement son accent vaudois, n’a pas sa langue dans la poche,...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !