Les négociations entre les partenaires sociaux du secteur principal de la construction ont abouti

Suisse • Lundi à Zurich, après plus de vingt rounds de négociation, un climat très dur et des mobilisations exemplaires en Suisse romande.

Lundi à Zurich, après plus de vingt rounds de négociation, un climat très dur et des mobilisations exemplaires en Suisse romande. Elle prévoit, pour les quatre prochaines années, le maintien de la retraite à 60 ans via l’assainissement de la FAR (Fondation Retraite Anticipée), exclusivement financé par une augmentation des cotisations des travailleurs de 0.5% en 2019, puis de 0.25% en 2020. Les salaires effectifs et minimums augmenteront de 80 francs en 2019 et 2020. Enfin, les patrons ne toucheront pas à la flexibilité du temps de travail, et des améliorations pour les travailleurs âgés sont également prévues. L’accord doit maintenant être validé par les assemblées de délégués des associations patronales et syndicales, afin de pouvoir entrer en vigueur au 1er janvier 2019. Les conférences professionnelles d’Unia et Syna se prononceront le 15 décembre, tandis que les patrons se réuniront le 19 décembre