Pas de récré dans la contestation

Vaud • Après une journée de grève dans le canton de Vaud, le 13 novembre dernier, suivie d’une manifestation le soir à Lausanne qui a réuni plus de 8’000 personnes, les professionnels du parascolaire ont maintenu la pression lundi dernier.

Après une journée de grève dans le canton de Vaud, le 13 novembre dernier, suivie d’une manifestation le soir à Lausanne qui a réuni plus de 8’000 personnes, les professionnels du parascolaire ont maintenu la pression lundi dernier en organisant un nouveau piquet de grève de 10h à 16h, devant l’Etablissement intercommunal de l’accueil parascolaire primaire (EIAP) à Pully. Les communes vaudoises prévoient en effet dès le 1er janvier 2019 d’augmenter le nombre d’enfants par éducateur ainsi que la part de personnel non formé au sein des équipes.

Outre une péjoration des conditions d’accueil, les professionnels dénoncent une attaque contre leurs conditions de travail. Jusque-là sourd aux demandes des éducateurs de rouvrir des négociations, l’EIAP est cette fois-ci sorti de sa réserve en proposant une rencontre le 11 décembre. Avant de répondre, les professionnels ont d’ores et déjà annoncé un nouveau préavis de grève reconductible ainsi qu’une nouvelle manifestation début janvier.