Le regard ironique et amer d’un exilé sur l’Union soviétique

Livre • Le recueil de nouvelles de Vladimir Maramzine rend bien la vie quotidienne en URSS dès la fin de la guerre.

594288 09.10.1941 Аэростаты на Невском проспекте в Ленинграде. Анатолий Гаранин/РИА Новости Aérostats sur la Perspective Nevsky à Léningrad (Rian archives)
Vladimir Maramzine est relativement peu connu dans les pays francophones, où il n’a guère été traduit. Sa vie, dont il s’inspire largement dans ses récits, vaut d’être brièvement contée. Il est né en 1934. Son père ayant été tué sur le front, il est élevé à la campagne par sa grand-mère puis, après la guerre,...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !