Le drame de Brumadinho secoue la Suisse

Multinationale • La rupture du barrage de Brumadinho remet à nouveau la multinationale Vale sous le feu des projecteurs. Une manifestation de protestation s’est déroulée la semaine dernière devant le siège de la multinationale à Saint-Prex. (Par Sergi Ferrari, Traduction de l’espagnol: Hans-Peter Renk)

Les manifestants ont arboré la semaine passée des masques de Pascal Broulis et de Pierre-Yves Maillard devant le siège de Vale. (Rachel Gasser)
Les manifestant-e-s portaient une grande banderole, où figurait une consigne ironique adressée à Vale: «Thank you for choosing Switzerland» (Merci d’avoir choisi la Suisse). Certains d’entre eux portaient des masques représentant les visages des membres du gouvernement cantonal vaudois ayant octroyé à la multinationale, au moment de son installation, de succulentes exonérations fiscales. La tragédie...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !