La peinture anglaise, reflet de l’Empire

Expo • L’exposition de l’Hermitage à Lausanne présente un intérêt esthétique, mais surtout sociologique, d’une peinture nationale méconnue d’une très grande variété de thèmes et de styles.

Alfred Edward Emslie "Bending Sail after a Gale", 1881, huile sur toile, 68 x 102 cm, Collection privée (photo TDR)
«Je suis très curieux de découvrir les peintres anglais, nous voyons si peu d’œuvres d’eux, car presque tout reste en Angleterre», écrivait Vincent van Gogh. Son constat est encore valable. L’exposition de l’Hermitage constitue donc une magnifique occasion d’aborder cet art britannique sans doute moins connu que les peintures française, espagnole, italienne ou flamande. La...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !