Les urnes à l’ère des doutes

Genève • Les soupçons de fraude et de corruption au Service des votations (SEV) ont été réfutées par le Ministère public, puis par le Conseil d’Etat. Loin d’être convaincu, le PdT vient de déposer un double recours contre les résultats des votations de février sur ses deux initiatives cantonales.

Le Service des votations, bien connu des référendaires et des partis, est dans l’œil du cyclone. (JDr)
Des enveloppes de vote délibérément disparues ou rajoutées depuis 2011 au service des votations pour des scrutins manipulés? Des malversations menées contre rémunération au bénéfice d’un éventuel commanditaire? Toutes ces rumeurs ont été réfutées par le Ministère public en début de semaine à l’occasion d’une conférence de presse. Après avoir entendu durant neuf heures les...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !