Marion et Roger nous mènent en bateau

THÉÂTRE • Truculent, provocateur et malaisant, «Clap Trap»  met en avant deux  «mécaniques ubuesques» du stand-up – Marion Duval et Stéphane Roger.

Une atmosphère évoquant parfois les décors graphiques du "Méliès de la tv", Jean-Christophe Averty.
Pour s’interroger sur la nécessité d’être en scène, de jouer, performer dans une machine à désirs souvent trop huilée. Vamp toonesque à la Jessica Rabbit, ses seins dignes d’un Rubens, sa robe fourreau et – ici noire – et son célèbre «I am not bad. I am just drawn that way», la comédienne danseuse et...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !