Juan Guaido s’affiche avec ses amis narcos colombiens

Venezuela • Le 12 septembre, le directeur de l’ONG colombienne de défense des Droits de l’Homme Progresar, Wilfredo Cañizares, publie des photos de Juan Guaido avec plusieurs responsables du cartel paramilitaire Los Rastrojos. (Par Romain Migus)

Le 12 septembre, le directeur de l’ONG colombienne de défense des Droits de l’Homme Progresar, Wilfredo Cañizares, publie des photos de Juan Guaido – autoproclamé en janvier président de la République par intérim en place de Nicolas Maduro – avec plusieurs responsables du cartel paramilitaire Los Rastrojos, responsable du trafic de cocaïne, d’extorsions, de kidnapping, et de multiples assassinats, entre autres activités criminelles.

Le député vénézuélien, soutenu par les Etats-Unis, par plusieurs pays de l’Union européenne, et par ceux du Groupe de Lima, apparaît tout sourire aux bras de Jhon Jairo Durán Contreras alias «Menor», et d’Albeiro Lobo Quintero, alias «Brother», deux des responsables de l’organisation criminelle.

Quelques jours plus tard, le 17 septembre, de nouvelles photos de Juan Guaido dans les bras de membres du cartel narco-paramilitaire colombien Los Rastrojos vont être publiées. Elles ont été prises le même jour que les précédentes.

Cette fois-ci, Guaido semble bien s’amuser avec Jonathan Orlando Zambrano García, alias «Patrón Pobre», responsable des kidnappings et de la contrebande d’essence dans la zone frontalière de Boca de Grita.

Ces photos ont été prises le 22 février lors du passage clandestin de Guaido en Colombie pour participer à la tentative d’invasion de son pays. Rappelons que Juan Guaido avait été interdit de sortie du territoire par la justice vénézuélienne en raison de sa participation centrale au coup d’Etat institutionnel visant à se substituer au président Maduro.

Lire l’article dans son intégralité sur www.romainmigus.info