Des intellectuels de gauche marginalisés

Livre • La thèse du Lausannois Hadrien Buclin parcourt les années 1945-1968 de l’engagement des intellectuels. A l’instar de l’écrivain Yves Velan, certains ont été frappés d’interdiction professionnelle.

Figure de l’intellectuel, l’écrivain et dramaturge Max Frisch a été poussé vers l’engagement politique par l’exemple de la Seconde Guerre mondiale. (Ustinov Z)
La thèse de doctorat d’Hadrien Buclin constitue un énorme ouvrage de plus de 500 pages. Il a consacré son étude aux intellectuels de gauche en Suisse, de la fin de la Seconde Guerre mondiale à 1968. La partie liminaire, où il s’applique avec beaucoup de rigueur à définir les différentes acceptions du concept d’«intellectuel», est...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !