Minimalisme mélodique des Riley, père et fils

MUSIQUE • Transcendant le minimalisme originel, Terry Riley aux claviers (piano, synthé, mélodica), et son fils guitariste Gyan nous immergent dans un espace méditatif métissé.

Terry Riley (piano) et Gyan Riley (guitare). Photo: Agata Urbaniak
En régime «after» ou «before», le vendredi 13 porte bonheur aux vertus d’une musique à l’aura rétro-futuriste. Une colonne sonore joyeusement rassembleuse, inventive, semi-préparée ou improvisée. De Bach au beep bop, s’ébrouant par des ondées lounge groovy, la livrée musicale bigarrée peut alors harponner toutes générations et sensibilités. A l’Alhambra, dans une scénographie lumineuse d’église...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !