Solidarité avec les réfugiés

Suisse • Plus de 24’000 signatures en solidarité avec les migrants en péril sur la mer Méditerranée ont été déposées cette semaine à la Chancellerie fédérale. (Par Pierre Bühler)

Des rreprésentant-e-s des réseaux de solidarité ont déposé la pétition „Stopper les noyades de réfugiés en Méditerranée“ à la Chancellerie fédérale. (Ursula Markus)

Le 7 janvier, des représentantes et représentants des réseaux de solidarité de Suisse (solinetze.ch) et du réseau de la charte de la migration (migrationscharta.ch) ont déposé la pétition «Faire cesser les noyades de réfugiés en Méditerranée» à la Chancellerie fédérale à Berne.

Soutenue par 24‘456 signatures, elle demande que le Conseil fédéral et le Parlement adoptent des mesures urgentes pour que les personnes en péril sur la mer Méditerranée puissent être sauvées et accueillies de manière rapide et décentralisée en Suisse.

Elle appuie ainsi une motion parlementaire dans le même sens, déposée par la conseillère nationale socialiste Mattea Meyer. Les exigences de la motion et de la pétition sont: La Suisse doit participer à la mise en place d’un système civil de sauvetage en mer organisé et financé au niveau européen. Elle doit aussi s’engager pour une répartition des personnes sauvées en mer en conformité avec les principes humanitaires et de l’Etat de droit. Le Conseil fédéral et le Parlement doivent créer les bases légales pour un accueil rapide et décentralisé, en Suisse, des personnes sauvées en mer.

Sensibilisation populaire

Avant le dépôt de la pétition, environ 200 personnes ont accompli un acte symbolique sur le Waisenhausplatz, sous un soleil resplendissant. Elles ont présenté en silence les 35’997 noms des personnes décédées ces dernières années en Méditerranée et sur d’autres chemins d’exil vers l’Europe. Ces noms avaient été lus en juin, à l’occasion de la journée des réfugiés, durant 24 heures à la Heiliggeistkirche de Berne, puis inscrits sur des banderoles de tissu fixées tout autour de l’église pendant deux semaines. Cette présentation des banderoles sur la place publique a fait forte impression. Voyant le nombre effrayant de personnes qui ont dû mourir en Méditerranée, de nombreux passants se sont montrés consternés.

Les signatures sont maintenant déposées au Palais fédéral, et les politiciennes et politiciens appelés à agir! A la conférence de presse organisée conjointement au dépôt de la pétition, qui s’est déroulée dans les locaux de l’Eglise française, une lettre du réseau de la charte de la migration a également été rendue publique, par laquelle les directions des Eglises protestante et catholique de Suisse sont appelées à participer au financement d’un bateau de sauvetage projeté par les Eglises allemandes, afin de s’engager ainsi activement dans le sauvetage en mer.

En Allemagne, ce sont déjà près de 150 organisations qui se sont ralliées à ce projet United4Rescue. Le but est de racheter jusqu’à fin janvier le bateau Poseidon, appartenant au Land de Schleswig-Holstein. Anni Lanz, récemment condamnée par les tribunaux valaisans pour son acte de solidarité à l’égard d’un requérant d’asile refoulé de Suisse, et Mattea Meyer, dépositaire de la motion parlementaire mentionnée ci-dessus, étaient également présentes à la conférence de presse.