Mélodrame social à la chinoise

Festival • Le Festival genevois Black Movie invite à errer des steppes de Mongolie à un quotidien chinois en désindustrialisation. Un ton plus mélancolique et burlesque que tragique.

L’infortune, l’injustice et le licenciement abusif sont abordés au plus vrai des êtres et de leurs aspirations à vivre malgré tout (A Road to Spring). (DR)
Tourné avec des acteurs non professionnels, Öndög de Wang Quan’an (Chine, Mongolie) cisèle une histoire toute simple. L’intrigue se joue en l’espace de quelques jours dans les steppes de la Mongolie. Un corps nu abandonné dans l’immensité ouvre sur une scène de crime. Sa garde est confiée à un jeune policier de 18 ans. Face...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !