Micro-taxe pour maxi-effets?

Suisse • Une initiative fédérale pour taxer les transactions électroniques en remplacement de trois impôts fédéraux vient d’être lancée. Le PS se montre dubitatif.

Une grande partie de la micro-taxe proviendrait de l’industrie financière, qui est largement spéculative . (DR)
Le 9 mars dernier, un étrange attelage tessinois composé de Dick Marty, ancien conseiller aux Etats, avocat général du canton du Tessin, de Franco Cavalli, ancien conseiller national (PS), chef du service d’oncologie de l’hôpital de Bellinzone et de Sergio Rossi, professeur de l’université de Fribourg (Suisse) en macroéconomie et économie monétaire, tenait conférence de...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !