Un plein de revendications pour le 1er Mai

Luttes • Dégarni de tout défilé public, la journée internationale de lutte des travailleurs a pourtant permis de faire entendre des revendications, notamment devant les hôpitaux publics à Lausanne et Genève.

Dans le Val-de-Travers, le conseiller général POP de la commune, Philippe Vaucher, a sillonné les différents villages, en faisant résonner des chants révolutionnaires. (DR)
Temps de coronavirus oblige, les cortèges du 1er Mai ont été annulés dès le début de la pandémie, mais cela n’a pas empêché l’effervescence militante. Au niveau suisse, l’USS a organisé toute la journée des ateliers et tables rondes en direct sur son site et posé ses revendications. La faîtière a ainsi insisté pour que...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !