Sous les pavés, la santé

France • Après la première vague de coronavirus, le gouvernement Macron affronte les revendications du milieu de la santé. Adoptant une stratégie similaire à celle développée face aux Gilets jaunes, il risque de favorise l’embrasement social du pays.

Départ de la manifestation du 16 juin devant l'hôpital Edouard Herriot à Lyon, ce jour là près de 15000 personnes sont venu lutter pour un meilleur système de santé publique. (JSo)
Mardi 16 juin, pour la journée d’action en soutien au personnel soignant, les applaudissements et les remerciements ont été remplacés par les gaz lacrymogènes et les «nasses» policières. Celles et ceux qui, hier, avaient été élevé.e.s aux rangs de «héros en blouse blanche» par le Président de la République peinent aujourd’hui (encore) à faire valoir...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !