Une nécessaire politique d’indigénisation

Droits humains • Le Chili doit impérativement faire évoluer sa Constitution marquée d’un profond racisme envers les populations indigènes. (Par Andrés Kogan Valderrama)

Affiche de solidarité avec le prisonnier mapuche Celestino Cordova. (DR)
Alors que la situation sanitaire du machi Celestino Cordova* continue à se détériorer, après plus de 100 jours de grève de la faim menée avec d’autres membres de la communauté Mapuche de Wallmapu au Chili, la nécessité d’une reconnaissance constitutionnelle des peuples indigènes relève de l’évidence. Une Constitution de l’ère Pinochet Cette non-reconnaissance fait de...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !