Une initiative favorisant le chaos

Suisse • Pour son initiative anti-migratoire, l’UDC accuse les salarié.e.s migrant.e.s du chômage et du dumping. (Par Nicanor Haon)

Une farce, pour qui sait que dans une économie capitaliste, les patrons et non les employé.e.s, encore moins migrant.e.s, fixent les salaires. Solution pour l’UDC: exit la liberté de circulation, entraînant dans sa chute le paquet d’accords Bilatérales I et ses mesures d’accompagnement. Coup de hache dans le droit du travail: lesdites mesures renforcent les...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !