Les banques et le crime organisé

Bllanchiment • Après le scandale des Panama Papers, les dossiers «FinCEN» révèlent que les plus grandes banques du monde ont permis à des criminels de transférer de l’argent sale entre 2000 et 2017.

Le site étasunien BuzzFeed News et l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ) sont à l’origine de ces fracassantes révélations. L’enquête conjointe se fonde sur des milliers de «rapports d’activité suspecte» (SAR en anglais) adressés entre 2000 et 2017 aux services de la police financière du Trésor américain (FinCEN) par des banques du monde entier et...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !