Torpille contre le business des armes

Suisse • Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) part en campagne en faveur de son initiative contre le commerce de guerre.

Selon le GSsA, la BNS investit 1,5 milliard dans l’industrie d’armement internationale. (Balkonur)
L’initiative exige que la Banque nationale suisse (BNS), les caisses de pensions et les fondations renoncent à investir dans des entreprises productrices de matériel de guerre. Trois questions sur des points chauds du texte à Thomas Bruchez, secrétaire politique de l’association. La loi fédérale sur le matériel de guerre (LFMG) contient une interdiction de financer...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !