Le monde capitaliste et la guerre

Livre • Nils Andersson livre une analyse rigoureuse de la nature première du capitalisme: la guerre. Ceci à travers les conflits armés asymétriques de 1990 à 2020.

Nils Andersson étudie la suite de conflits de ces trente dernières années et met en lumière les ravages d’un capitalisme belliciste. (PJt)
Ce «petit» livre de quelque 150 pages est d’une telle richesse qu’il est difficile d’en résumer le contenu. Celui-ci est assez austère et, bien que l’ouvrage soit fort bien écrit, il requiert du lecteur une attention constante. Ne cherchant nullement à présenter une histoire «neutre», l’auteur, en étudiant les guerres qui n’ont cessé de se...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !