Ces pays où les femmes vivent l’enfer

La chronique féministe • Leah Sharibu a été enlevée par Boko Haram le 19 février 2018 dans son école, à Dapchi au Nigeria, avec 109 autres filles. Elle est la seule à ne pas avoir recouvré la liberté: parce qu’elle a refusé de se convertir à l’islam, cette jeune chrétienne a été transformée en esclave.

En lisant dans La Tribune de Genève du 14 mai, l’histoire de Leah au Nigeria, je me suis souvenue des récits effroyables que j’ai lus au cours des années et la répétition infinie de l’horreur, des crimes impunis, de la passivité des États et de l’indifférence du monde. Leah Sharibu a été enlevée par Boko...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !