Les analyses biaisées de l’UDC

Suisse • Après ne pas avoir été invitée à un débat sur le renoncement à l’accord-cadre Suisse-UE dans l’émission «Le Club» de la SRF, l’UDC veut réduire le financement de la SSR, jugée trop à «gauche». Elle veut poser un contrôle politique sur ses rédactions.

C’est en substance ce qu’a révélé le Blick dimanche dernier. On y apprend par Thomas Matter, Conseiller national (ZH), que le parti réfléchit à deux projets d’initiative populaire. Le premier concerne une réduction de la redevance de 365 à 200 francs et son exemption pour les entreprises. Le deuxième poserait pour principe que «le conseil d’administration de la SSR, la direction, l’Autorité indépendante d’examen des plaintes en matière de radio-télévision et les rédactions de toutes les émissions politiques doivent refléter le paysage politique de la Suisse», selon M. Matter dans le Blick.

A en juger côté romand, par les «émissions politiques» de la RTS, un seul constat s’impose. A force de pencher à droite, l’UDC a fini par confondre le social-libéralisme et la «gauche».