Pour des «bouffes populaires» à l’Unige

Genève • La faîtière des associations estudiantines organise des repas populaires pour revendiquer une alimentation accessible à tous et toutes au sein des établissements universitaires.

Le syndicat estudiantin de la CUAE veut favoriser une cafétéria inclusive et à bas prix à l’Université de Genève. (DR)
Pour les étudiant.es venant des familles les moins fortunées, se nourrir correctement tous les midis représente une charge importante. C’est la raison pour laquelle Conférence Universitaire des Associations d’EtudiantEs (CUAE) organisait mardi dernier pour la seconde fois, une «bouffe pop’» à prix libre pour revendiquer l’existence de repas à 3 francs dans les cafétérias. Abandon...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !