Les Chaux-de-Fonniers ne veulent pas de macarons

La population chaux-de-fonnière a largement désavoué le projet d’introduction de macarons payants et le crédit pour l’installation de la signalisation nécessaire pour fixer des zones bleues et zones à 30km/h. Le TCS et l’ATS avaient lancé le référendum contre ces deux décisions unanimes du parlement local. Le refus était attendu et c’est sans surprise que...

La lutte des salariés de Barbey a payé

Les salariés de l’entreprise Barbey SA à Granges-Marnand ont accepté l’accord négocié entre le syndicat Unia et la direction de l’entreprise. Les salariés de l’entreprise avaient entamé une grève de deux jours et demi, fin mai, pour exiger le paiement de toutes les heures travaillées et l’amélioration de leurs conditions de travail (notre édition du...

La lutte des salariés de Barbey a payé

Les salariés de l’entreprise Barbey SA à Granges-Marnand ont accepté l’accord négocié entre le syndicat Unia et la direction de l’entreprise. Les salariés de l’entreprise avaient entamé une grève de deux jours et demi, fin mai, pour exiger le paiement de toutes les heures travaillées et l’amélioration de leurs conditions de travail (notre édition du...

Les habitants de la Tour-de-Peilz accéderont au lac

Le 28 novembre, les citoyens de la Tour-de-Peilz ont approuvé par 55% l’initiative « pour un accès public aux rives du lac » dans la commune. Ce vote implique la réalisation d’un chemin de promenade de 2 km au bord du lac. L’aménagement doit coûter dans les 3,5 millions, dont 50% seront à charge du...

Les habitants de la Tour-de-Peilz accéderont au lac

Le 28 novembre, les citoyens de la Tour-de-Peilz ont approuvé par 55% l’initiative « pour un accès public aux rives du lac » dans la commune. Ce vote implique la réalisation d’un chemin de promenade de 2 km au bord du lac. L’aménagement doit coûter dans les 3,5 millions, dont 50% seront à charge du...

Le POP conteste la hausse des tarifs Onde verte

Le POP s’insurge contre l’augmentation des tarifs de l’Onde verte. La communauté tarifaire neuchâteloise relève en effet ses prix de 2,9% en moyenne dès le 12 décembre. « Encore une fois l’incohérence de nos autorités est évidente ! Il faudra bien un jour savoir ce qu’elles veulent : favoriser la mobilité publique ou privée ?...