Retour sur une année marquée par le terrorisme

Débat • Pour faire disparaître le jihadisme, il faut tarir ses terres d’appel réelles ou fantasmées. Ce qui implique de favoriser tout accord politique ou processus de paix permettant à toutes les communautés de vivre ensemble dans les régions impliquées.
Cette chronique est réalisée en partenariat rédactionnel avec la revue Recherches internationales