«Jamais l’extrême droite n’a quitté le pouvoir dans une alternance tranquille»

Interview• Pierre Khalfa, coprésident de la Fondation Copernic, fournit une explication au désarroi des électeurs de gauche face à la perspective du second tour de l’élection présidentielle française. Il donne à voir le danger que représenterait le FN au pouvoir après le 7 mai (Entretien réalisé par Audrey Loussouarn, paru dans L’Humanité).

La gauche française doit faire le choix d’une candidature unique

Il faut le dire• La gauche française sera-t-elle présente au second tour de l’élection présidentielle française? A l’heure d’écrire ces lignes, tel n’est pas le cas, puisqu’un triumvirat composé de Marine Le Pen, du centriste Emmanuel Macron et du Républicain François Fillon caracolent en tête des sondages. Viennent ensuite Jean-Luc Mélenchon et le vainqueur de la primaire socialiste, Benoît Hamon...