Feu vert à un pouvoir de gauche inédit

Pedro Sanchez, le leader du Parti socialiste espagnol (PSOE), a été élu mardi à la tête d’un gouvernement de gauche. Les députés des Cortes lui ont accordé une majorité relative de 167 voix (contre 165) pour présider un cabinet de coalition avec Unidos Podemos, qui regroupe l’émanation politique du mouvement des «Indignados» (Indignés) et Izquierda...